Paroisse Bienheureux Marcel CALLO
Doyenné d'Hénin-Carvin - Diocèse d'Arras - FRANCE

22 Août 2018

Vous êtes ici : Accueil > Reportages

Image de fond

Dimanche des Rameaux

Par un beau matin, les foules se rassemblèrent le rameau à la main pour accueillir la Parole. C'était le 09 avril 2017.

Nous sommes entrés en Semaine Sainte. Comme a dit le Pape François, c'est une célébration à la fois "Joyeuse et Douloureuse" qui coïncide cette année avec la 32 ème journée mondiale de la jeunesse.

Dans le récit des Rameaux, raconte le Pape, lorsque Jésus est acclamé comme un roi en descendant du mont des Oliviers, « l’Évangile met en exergue l’enthousiasme des disciples, qui accompagnent le Maître par de joyeuses acclamations ». Un « enthousiasme qui a gagné les enfants et les jeunes de la ville, qui se sont unis au cortège par leurs cris » imagine le Saint-Père, en chasuble rouge. C’est la couleur de la Passion du Christ. Car si l’événement d’aujourd’hui est joyeux, il est aussi douloureux, « cette célébration a comme une double saveur, douce et amère » explique le Pape, car « le récit évangélique de sa passion est solennellement proclamé ».

Jésus « n’est pas un naïf qui sème des illusions, un prophète "new age", un vendeur d’illusions, loin de là : il est un Messie bien déterminé, avec la physionomie concrète du serviteur, le serviteur de Dieu et de l’homme qui va vers la passion ; c’est le grand Patient de la douleur humaine » insiste le Pape. C’est un appel à penser dès aujourd’hui, fête du Roi, aux « souffrances qu’il devra subir au cours de cette Semaine » Sainte, « aux calomnies, aux outrages, aux pièges, aux trahisons, à l’abandon, à la justice inique, aux parcours, aux flagellations, à la couronne d’épines…, et enfin à la via crucis jusqu’à la crucifixion ». Comme Jésus l’avait annoncé :« sa victoire finale passera par la passion et la croix ». Un parcours qui est aussi celui des fidèles qui veulent suivre Jésus, prévient François, et qui doivent demander « la patience de supporter notre croix : de ne pas la rejeter, de ne pas la jeter, mais en regardant Jésus, de l’accepter et de la porter, jour après jour ».

Ce Jésus, poursuit le Pape, qui est aujourd’hui fêté comme un roi et « ovationné », mais qui sait que « le "crucifiez-le" l’attend, ne nous demande pas de le contempler uniquement dans les tableaux ou sur les photographies, ou bien dans les vidéos. Non ! », met en garde le Pape. Il faut apprendre à voir Jésus dans le visage de l’autre qui souffre comme lui a souffert, car « il est présent dans beaucoup de nos frères et sœurs qui aujourd’hui connaissent les souffrances comme lui : ils souffrent du travail d’esclaves, ils souffrent de drames familiaux, de maladies… Ils souffrent à cause des guerres et du terrorisme, à cause des intérêts qui font mouvoir les armes et qui les font frapper. Hommes et femmes trompés, violés dans leur dignité, rejetés… Jésus est en eux, en chacun d’eux, et avec ce visage défiguré, avec cette voix cassée, il nous demande à être regardé, à être reconnu, à être aimé ». Car « c’est le même Jésus qui est entré à Jérusalem au milieu des rameaux de palmier et d’oliviers agités, puis a été cloué sur la croix et est mort entre deux malfaiteurs ». D'après l'article paru sur "Radio Vatican"

Emmanuel

Photos

La Paroisse


Rattachement
Courcelles-lès-Lens
Dourges
Evin-Malmaison
Leforest
Noyelles-Godault
Espace jeunesse
Les prêtres
L'équipe d'animation paroissiale

Les Sacrements


Baptême
Eucharistie
Confirmation
Réconciliation
Mariage
Ordre religieux
Sacrement des malades

Au quotidien


Actualités/infos
Prochaines messes
Messes en semaine
Homélies
Le mensuel paroissial
Saint(s) du jour
Lecture du jour
Liturgie des heures
Prières
Intentions de prière

Mouvements chrétiens


Scouts
A.C.E.
A.C.O.
A.C.A.T.
Secours catholique
M.C.R
C.C.F.D.
Pastorale des migrants
Dialogue interreligieux

Autres infos


Archives du site Contactez-nous
FAQ
Mode d'emploi de la messe
Aider la Paroisse
Sites à visiter
Webmaster
Politique de confidentialité

^ Haut de page ^

Contact - Webmaster
Politique de confidentialité